Didier Gambade
HYPNOSE PARIS 3
en cabinet ou en Visio-Consultation
 
07 61 52 81 42
 
Didier Gambade
HYPNOSE PARIS 3
en cabinet ou en Visio-Consultation

TRAITEMENT DE L’HYPERPHAGIE AVEC L’HYPNOSE ET MOUVEMENTS OCULAIRES ET NEUROTHÉRAPIE (proche EMDR)

Troubles alimentaires

 L’hyperphagie est un trouble alimentaire largement répandu et qui fait partie des troubles de conduites alimentaires (TCA).

On la nomme également Polyphagie.

C’est un trouble caractérisé par l’ingestion de grandes quantités de nourritures largement supérieures aux besoins des personnes touchées. Ce n’est en rien un besoin physiologique mais plutôt un besoin de calmer un trouble psychologique ou psychique.

Ce trouble apparaît souvent après un choc, entraînant ainsi un mal-être profond. Un état anxiogène s’installe  Les angoisses profondes surgissent régulièrement et provoquent ainsi ces crises d’hyperphagie.

 Lors de crises d’angoisses, la personne va ressentir le besoin de manger en grande quantité toutes sortes d’aliments (sucrés ou salés).

Un sentiment de culpabilité d’avoir ingéré autant de nourriture prend alors le dessus créant un malaise encore plus grand.

L’Hyperphagie entraîne donc une obésité qui provoque encore plus de crises d’angoisses, de culpabilité et de mal-être général.

Contrairement à la boulimie, la personne ne se fait pas vomir à l’issue de la crise,

Elle s’accompagne souvent d’un repli sur soi et d’un sentiment de honte qui entretient ce trouble.

Après une anamnèse fouillée (entretien préalable au début du traitement thérapeutique), j’utilise souvent l’hypnose pour faire baisser le niveau de stress et d’angoisse ainsi que pour identifier l’élément déclencheur dans la vie de la personne.

 

j’interviens également  avec des mouvements oculaires et neurothérapie (proche EMDR) ainsi que du TAPING qui permettra de neutraliser la charge traumatique liée à cet événement déclencheur et ainsi favoriser une baisse et une disparition de ces épisodes.

En quelques séances, après avoir travaillé sur la confiance en soi, l’angoisse et le stress en complément du trouble en lui même, le ou la consultante retrouve une sérénité et une diminution et un espacement des épisodes de troubles alimentaires jusqu’à une disparition.

 

Bien entendu, ce type de trouble doit être suivi également  par un médecin qui s’occupera des désordres entraînés par cette prise de poids tels que des désordres au niveau taux de cholestérol et de glycémie.

Je conseille également aux personnes qui viennent me consulter dans ce cadre de pratiquer une activité physique tels que le Yoga, le Pilate, le QI gong, le running ou des exercices de cardiotraining.
 

Le fait de pratiquer une activité physique régulièrement  va contribuer à reprendre confiance en soi et à favoriser la perte de poids.

La pratique de la méditation a aussi toute sa place dans ce processus thérapeutique.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.